La police du 93 en panne sèche

Aziz Zemouri
·1 min de lecture
Passe d’essence pour les voitures de police. (Image d’illustration)
Passe d’essence pour les voitures de police. (Image d’illustration)

Les nouvelles 5008 flambant neuves arrivées récemment sur le département grâce à une dotation du ministère de l'Intérieur vont-elles rester au garage ?

Prévenue dès août 2020 du changement de prestataire pour la fourniture de carburant, la DTSP 93 n'a pas délivré à temps à ses policiers les nouvelles cartes essence. Une note du Secrétariat général pour l'administration avait annoncé la fin du marché dévolu au pétrolier BP au profit du réseau de stations-service Total et Shell. Ces deux dernières compagnies sont désormais censées alimenter toutes les voitures sérigraphiées sur le ressort de la préfecture de police depuis le 1er juillet 2020 jusqu'au 30 juin 2023.

Mais, visiblement l'information n'est pas redescendue du bureau de l'inspecteur général François Léger, patron de la DTSP, vers le terrain. Le dernier délai des cartes essence de l'ancien prestataire est arrivé à échéance mardi. Certains équipages se sont retrouvés le bec dans le gasoil en allant faire le plein avant de partir en mission. Dans la journée, des consignes ont été données pour limiter les déplacements.

Nouveau dysfonctionnement de la DSPAP

Une solution provisoire a été trouvée ce matin : les fonctionnaires doivent se rendre ? aux heures de bureau ? au garage Nord, géré par la PP et situé dans le 19e arrondissement de Paris pour s'approvisionner. Considérant qu'il est ouvert tous les jours? sauf le week-end, les fonctionnaires ont intérêt à être prévoyants ou les délinquants, au repos.

Dans [...] Lire la suite