Polestar : le lancement français bloqué par Citroën

·1 min de lecture

Alors que certains jeunes constructeurs de voitures électrifiées à capitaux chinois choisissent la France parmi les premiers marchés européens sur lesquels s'implanter, comme Aiways et Lynk & Co, Polestar est toujours absent de notre marché. La jeune marque, anciennement division sportive de Volvo, dispose d'un site Internet français mais celui-ci est inaccessible. L'entrée de la firme sur notre marché est bloquée par Citroën.

Le constructeur aux chevrons a en effet assigné Polestar en justice pour contrefaçon et atteinte à sa marque en juillet 2019 au motif que le logo du constructeur basé en Suède était trop proche de ceux de Citroën et DS. Selon le tribunal judiciaire de Paris, Citroën avait d'abord tenté des démarches à l'amiable pour que Polestar n'utilise pas ce symbole et s'était heurté au refus de son interlocuteur qui estimait que son logo ne ressemblait pas à ceux de l'entreprise française. Redoutant le lancement français de Polestar, marque à l'orientation premium comme DS, Citroën avait donc porté l'affaire en justice.

La justice donne raison à Citroën

Le logo de Citroën représente à l'horizontale deux chevrons situés l'un au-dessus de l'autre pour rappeler l'engrenage en forme de chevron dont André Citroën avait acquis le brevet avant de se lancer dans l'automobile. Celui de DS comporte les deux lettres du nom de la marque dessinées de façons à ce que le "D" rappelle un chevron et le "S" deux autres. Le symbole utilisé par Polestar, (...)

Lire la suite sur Auto Plus

Une McLaren Speedtail (2020) dans le mur !
Renault Sport : des pièces "perf" pour d'anciens modèles
Maggiore 308M (2020): une Ferrari 308 modernisée avec classe
Ecologie : les voitures miniatures pointées du doigt !
Fusion PSA/FCA : voici le logo du futur groupe Stellantis !