Polémique sur les prénoms : la réponse cinglante de Gérald Darmanin à Eric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Eric Zemmour a réussi son coup samedi soir. De passage dans On est en direct, l'ancien polémiste de CNews a marqué les esprits du public en attaquant frontalement Laurent Ruquier ainsi qu'en dévoilant ce qui pourrait être quelques grandes lignes de son programme présidentiel. Il compterait ainsi, s'il se présente et s'il est élu bien sûr, interdire les premiers prénoms non-français. "Un Français n’aura pas le droit d’appeler son fils Mohamed", a-t-il par exemple affirmé sur le plateau de France 2.

Invité ce mercredi matin de RTL Gérald Darmanin est revenu sur ces propos qui ont fait polémique. Le ministre de l'Intérieur a répliqué à Eric Zemmour en dévoilant avec beaucoup de fierté son deuxième prénom, hommage à son grand-père. "Je suis très fier que mon deuxième prénom soit Moussa (...) Il n'y a pas plus Français qu'un Français de volonté", a ainsi affirmé le ministre d'Emmanuel Macron. "

Mon grand-père était harki. Il s'est battu en 1940 pour la France. Il a libéré Saint-Amand-Les-Eaux des Allemands, et dans trois semaines, j'ai l'honneur d'inaugurer une rue à son nom... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles