Polémique Aya Nakamura : une enquête ouverte après des publications racistes contre la chanteuse

Le Parquet a décidé de donner suite à la polémique entourant Aya Nakamura. Vendredi, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête à la suite d’un signalement adressé par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), a rapporté Le Parisien. L’association a ainsi rapporté des publications à caractère raciste à l’encontre de la célèbre chanteuse de 28 ans, dont la participation à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris a été évoquée dans L’Express.

Depuis plusieurs jours, l’artiste primée aux Victoires de la musique fait l’objet de plusieurs commentaires racistes sur les réseaux sociaux. Dans la classe politique, la droite et l’extrême droite l’ont également prise pour cible, alors que la chanteuse franco-malienne de 28 ans pourrait incarner Édith Piaf lors du lancement des JO, le 26 juillet.

SOS Racisme fustige « un racisme crasse »

Samedi dernier, un groupuscule d’ultradroite, Les Natifs, a manifesté à Paris pour protester contre la possible participation d’Aya Nakamura, comme l’a rapporté Le Parisien. « Y’a pas moyen Aya, ici c’est Paris, pas le marché de Bamako », ont affiché les membres de ce collectif, en écho aux origines maliennes de l’artiste détenant la double nationalité française et malienne. « Vous pouvez être raciste mais pas sourd », avait riposté l’artiste sur le réseau social X.

À lire aussi « Foutez-vous du monde entier » : Amélie Oudéa-Castéra prend la défense d'Aya Nakamura, ciblée par un collectif ...


Lire la suite sur LeJDD