Polémique autour d’une subvention accordée par la région Pays de la Loire au groupe Lactalis

franceinfo, Atelier des modules
·1 min de lecture

Lactalis, deuxième entreprise mondiale de transformation laitière, a-t-elle vraiment besoin de subventions publiques pour moderniser une de ses usines ? La région Pays de la Loire lui a octroyé 840 000 euros pour soutenir le projet de création d'une nouvelle unité destinée à la production de poudre de lait à Mayenne, avec à la clé... deux emplois créés!

Depuis, l’opposition au conseil régional de décolère pas :

On aide une entreprise parce qu’elle créé beaucoup d’emplois ou mène un projet exemplaire en matière d’innovation ou pour la transition écologique. Là, c’est 840 000 euros pour deux emplois. 420 000 par emploi. Et ce projet qui est un investissement normal n’a rien d’exemplaire d’un point de vue environnemental ou écologique

tonne Christophe Clergeau, le président du groupe socialiste, écologiste, radical, républicain des Pays de la Loire.

300 millions de bénéfices

Le groupe mayennais, détenu par la famille Besnier, a mauvaise réputation, condamné à plusieurs reprises non-respect du code environnementale et fraude sur le lait, mais aussi suspecté de fraude fiscale. Un groupe qui a fait plus de 300 millions de bénéfices l’an dernier. Mais du côté de l’exécutif de la région, on assume, avec plus ou moins de bonheur, par la voix de la vice-présidente Lydie Bernard qui est aussi (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi