Polémique après une soirée à l’école de police de Nîmes en plein couvre-feu

·2 min de lecture

Des vidéos d'une soirée à l'école de police de Nîmes, organisée mercredi soir en plein couvre-feu, ont été publiées sur Twitter. Une enquête administrative a été ouverte alors que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a dénoncé des faits "inacceptables".

Des élèves de l'école de police de Nîmes ont-ils organisé une soirée en plein couvre-feu ? C'est en tout cas ce qui ressort de vidéos publiées dimanche sur les réseaux sociaux. Un journaliste de BFMTV a révélé l'affaire en mettant en ligne plusieurs séquences, où l'on voit des élèves réunis sur un parking, avec de la musique en fond sonore.

Ces vidéos ont été tournées vers 21H alors qu'une brigade canine était venue chercher ses chiens au chenil situé dans l'enceinte de l'école au moment de sa prise de service. Elle a découvert la soirée en entendant de la musique, a expliqué une source policière. Une enquête administrative a été ouverte par l'école dès le lendemain des faits, a dit à l'AFP une source policière, ajoutant qu'une "cinquantaine d'élèves" gardien de la paix auraient participé à la soirée.

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :