Polémique après les propos de Blanquer sur l’allocation de rentrée

·1 min de lecture
« On sait bien, si on regarde les choses en face, que parfois il y a des achats d'écrans plats plus importants au mois de septembre qu'à d'autres moments », avait expliqué Jean-Michel Blanquer sur France 3.

Interrogé sur l’allocation de rentrée scolaire, Blanquer a suggéré que certaines familles achetaient plutôt des écrans plats que des fournitures scolaires.

Des propos qui ont créé la polémique. Mardi 31 août, des politiques et des syndicats ont vivement dénoncé les déclarations du ministre de l’Éducation, qui a suggéré que l’allocation de rentrée scolaire n’était pas toujours utilisée pour acheter des fournitures scolaires. « On sait bien, si on regarde les choses en face, que parfois il y a des achats d’écrans plats plus importants au mois de septembre qu’à d’autres moments », avait ainsi expliqué Jean-Michel Blanquer sur France 3.

C’est lorsqu’il a été interrogé dimanche sur la proposition d’une députée du MoDem, Perrine Goulet, de verser l’allocation de rentrée scolaire (ARS) sous la forme d’un bon d’achat que Jean-Michel Blanquer avait estimé qu’il s’agissait d’une « idée intéressante », méritant « d’être étudiée ».

Les propos de Jean-Michel Blanquer sont « totalement irresponsables »

« Je ne suis pas opposée à ce qu’il y ait des allocations en bon d’achat », a soutenu sur Sud Radio mardi la secrétaire d’État à l’Éducation prioritaire Nathalie Elimas. « On parle des modalités de distribution, on ne parle pas des montants, on ne parle pas de l’assiette et des familles qui sont concernées, on regarde comment on fait autrement », a-t-elle complété.

Pour l’eurodéputé Yannick Jadot, les propos de Jean-Michel Blanquer sont « totalement irresponsables ». « Toutes les études qui ont été faites par l’assurance maladie, par les allocations familiales, par son propre ministère, contestent cette affirmation », selon laquelle [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles