Polémique. Aux îles Féroé, près de 1 500 dauphins tués lors d’une chasse traditionnelle

·1 min de lecture

Le dimanche 12 septembre, lors d’un grind, une partie de chasse au dauphin traditionnelle dans ces îles, 1 428 cétacés ont été tués. Un nombre de victimes plus élevé qu’à l’accoutumée qui a suscité l’indignation au sein même de la communauté locale.

Selon l’association Sea Shepherd, dont les déclarations sont rapportées par The Guardian, il s’agit de “la plus importante tuerie de dauphins dans l’histoire des îles [Féroé].” Le dimanche 12 septembre, raconte le quotidien britannique, “presque 1 500 dauphins [1 428] ont été poussés dans les eaux peu profondes de la plage de Skálabotnur, sur l’île d’Eysturoy [deuxième plus grande île de l’archipel des Féroé], où ils ont passé des heures à se tortiller de douleur avant d’être tués”.

Aussi cruel que cela puisse paraître, ce massacre s’inscrit dans le cadre d’une tradition très ancrée dans la culture de ce territoire appartenant au Danemark : le grind, la chasse traditionnelle au dauphin qui consiste à acculer les cétacés dans une baie où ils sont ensuite tués à l’arme blanche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un rituel qui, malgré les polémiques qu’il suscite depuis des années en dehors des Féroé, est défendu par de nombreux habitants de l’archipel, qui considèrent qu’il fait partie intégrante de leur héritage culturel. Néanmoins, selon le récit du journal londonien, cette année, le grind a provoqué une rupture au sein même de la communauté des îles, certains habitants ayant exprimé sur les réseaux sociaux leur dégoût pour le nombre, bien trop élevé, de dauphins tués.

À lire aussi: Portugal. Lisbonne, la capitale des dauphins

Par ailleurs, parmi les organisateurs du grind, certains jugent que les choses ne se sont pas déroulées comme elles auraient dû. “Heri Petersen, qui préside l’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles