Poivre, miel, champagne : une ONG alerte contre les "faux aliments" dans nos assiettes

·1 min de lecture

Les aliments dans nos assiettes sont-ils vraiment ce qu'ils semblent être ? Ingrid Kragl, directrice de l'information de l'ONG Foodwatch publie un livre-enquête, Manger du faux pour de vrai, qui dévoile les pratiques souvent scandaleuses des grandes entreprises qui garnissent les rayons des supermarchés. Sur Europe 1, elle met en garde contre la présence massive de produits frauduleux sur le marché, "des aliments qui ne devraient jamais finir dans nos estomacs et qui y parviennent". Cette fraude, qui représente des sommes importantes, va du simple poivre jusqu'au foie gras et n'épargne pas le bio ou les appellations contrôlées.

Des faux aliments du "poivre au champagne"

Ces faux aliments peuvent prendre plusieurs formes, explique Ingrid Kragl, "par exemple, des aliments contrefaits, des imitations qui se font passer pour des produits de qualité". Cela peut aussi être "des aliments contaminés qui sont malgré tout commercialisés et entrent dans la chaîne alimentaire". Par exemple, des thons avariés rendus comestibles après un bain chimique. Cela peut encore être "des produits illégaux parce qu'ils ont clairement enfreint la réglementation", comme des faux aux pesticides.

Cette fraude comprend également beaucoup d'aliments dit "adultérés", c'est-à-dire le remplacement partiel ou total d'un produit par un autre. C'est par exemple le cas de certains miels "qui n'ont jamais vu la moindre abeille et qui sont un mélange de sirop de glucose et autres cochonneries chimiques", explique-...


Lire la suite sur Europe1