Poitiers : un inconnu laisse un étrange commentaire à la police

·1 min de lecture
Un homme a posté un étonnant commentaire sur la police de la Vienne

Ce mardi 7 septembre, la police de la Vienne a relayé un commentaire à son propos, posté sur Google par un internaute. Celui-ci y évoque sa supposée arrestation comme d’un séjour touristique unique en son genre.

Récit véritable, blague bienveillante ou loufoquerie totale ? Difficile de classer ce commentaire laissé par un internaute à la police de Poitiers et rapporté par nos confrères de France Bleu Provence. Relayé par cette même police, il s’agit d’un avis rédigé sur Google par un internaute répondant au doux nom de Benito Malakof.

Mais la blague ne s’arrête pas à ce qui est vraisemblablement un pseudonyme. Et pour cause, l’homme raconte son arrestation et sa conduite au poste comme on raconterait un séjour dans un hôtel ou un Airbnb, allant jusqu’à commenter le service du personnel de police. “Accueil un peu brutal mais professionnel, voiture de type kangoo avec siège confortable, un taxi gratuit, j’apprécie vraiment le concept”, se lâche-t-il avec humour.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une plaisanterie prise avec humour

C’est aussi sur le ton de l’humour que l’a pris la police de la Vienne qui a décidé de le relayer sur sa page Facebook. En y ajoutant sa propre blague : “[ PLAISIR D'OFFRIR, JOIE DE RECEVOIR ] L'hôtel Mercure de Poitiers en deviendrait presque jaloux".

Depuis que les commentaires en ligne, particulièrement sur Google, sont devenus un outil populaire, de nombreuses blagues de ce type ont vu le jour. À l’inverse, cela devient parfois un moyen de s’acharner contre certains restaurateurs, certains commerçants, voire des professionnels de santé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles