Points chauds, interdictions, loi "anti-casseurs"… Ce qu'il faut savoir avant le 22e samedi de mobilisation des gilets jaunes

franceinfo
Après un dernier samedi qui a peu mobilisé, les manifestants espèrent un retour de flamme. C'est à Paris et Toulouse qu'est attendu le plus gros des troupes.

Une semaine après avoir enregistré leur plus faible mobilisation depuis le début du mouvement, les"gilets jaunes" sont bien décidés à remettre le couvert, samedi 13 avril. L'objectif est clair : faire (beaucoup) mieux que les 21 000 manifestants de la dernière fois. Paris et Toulouse semblent être les principaux points de ralliement de ce 22e week-end de contestation, alors que de nombreuses interdictions ont une nouvelle fois été décidées un peu partout en France. Franceinfo vous explique à quoi il faut s'attendre.

Paris et Toulouse comme points chauds

Pour ce 22e samedi de mobilisation, deux villes semblent avoir été choisies pour être les principaux points de ralliement : Paris et Toulouse. Dans la capitale, un événement Facebook intitulé "Acte 22 Paris Englouti Par Un Tsunami Jaune !" rassemblait près de 1 500personnes "intéressées" et environ 300participants au moment d'écrire ces lignes. Le dispositif sera le même que la semaine dernière, avec des interdictions de manifester sur une partie de l'avenue des Champs-Elysées et de ses voies perpendiculaires, mais aussi à proximité de l'Elysée et de l'Assemblée nationale.

A Toulouse, un appel à manifester a aussi été lancé sur Facebook. Son nom : "Acte XXII : Toulouse Capitale Nationale Des Gilets Jaunes". Plus de 4 000 personnes se disent intéressées. Le point de rendez-vous de ce rassemblement non déclaré en préfecture est fixé à midi (...) Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :