"Le point G de Marseille": Samia Ghali décide d'attaquer Stéphane Ravier pour propos sexistes

1 / 2

"Le point G de Marseille": Samia Ghali décide d'attaquer Stéphane Ravier pour propos sexistes

Lors d'une conférence organisée à Marseille jeudi 18 avril, le sénateur du Rassemblement national a qualifié Samia Ghali de "point G de Marseille". Des propos dénoncés par de nombreux responsables politiques.

"En colère et blessée", Sami Ghali, sénatrice PS de Marseille, a annoncé vendredi 19 avril sur son compte Twitter qu'elle envisageait de porter plainte contre Stéphane Ravier. L'élue socialiste dénonce les propos sexistes tenus par son opposant du Rassemblement national lors d'une conférence organisée la veille dans la cité phocéenne, en présence du polémiste Eric Zemmour.

Au cours de son allocution, le sénateur du RN a déclaré que Sami Ghali était "le point G de Marseille". "En colère et blessée en tant que femme, épouse et mère par les propos vulgaires et indécents de Stéphane Ravier. Jusqu’où se permettra t’il d’aller?", s'est interrogée l'élue socialiste, tout en rappelant que "le sexisme est un délit".

"Je saisirai la justice", a-t-elle assuré.

"Indignité nationale"

Des responsables politiques de tous bords ont apporté leur soutien à Samia Ghali, à l'instar du président LR de la région Paca Renaud Muselier qui a dénoncé les "propos sexistes et blessants" de Stéphane Ravier, déjà mis en cause pour injure sexiste à l'encontre d'une élue écologiste de Marseille en février dernier.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les femmes Marlène Schiappa a elle aussi condamné "la vulgarité et la misogynie de ce tout petit monsieur".

"Honte absolue que ce parlementaire d'extrême-droite au sexisme décomplexé", a quant à lui déclaré Ian Brossat,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi