Poignards, bracelets ou lames de hache : une fouille en Allier met au jour un amoncellement record d'objets datant de l'âge du Bronze

·2 min de lecture

Des fouilles menées au sud du département de l’Allier ont conduit à la découverte d’un habitat fortifié datant de l’âge du Bronze et d’artefacts amassés, levant en partie le voile sur une pratique mystérieuse.

Nombreux sont les habitats fortifiés datés de la fin de l'Âge du bronze (2200 - 800 av. J-C) dans le Massif central. En effet, la région a connu une intense occupation à la fin de la période, motivée par des conditions propices au développement économique des populations : des vallées fertiles associées à des paysages de pâturage pour l’élevage, la proximité avec une des plus grandes routes commerciales reliant le bassin parisien à la Méditerranée ainsi que la présence de ressources métallifères rares, comme l’étain, qui, allié au cuivre, permet la production d’objets en bronze. Néanmoins, la découverte d’un habitat fortifié datant de la fin de l’âge de Bronze dans l’Allier pourrait insuffler un nouvel élan dans l’étude des sociétés préhistoriques. Les fouilles à l’origine de cette découverte ont été organisées dans le cadre du Projet Collectif de recherches "Bègues et Jenzat de la Protohistoire à l’Antiquité", créé en 2019, agréé par le Ministère de la Culture, dirigé par Pierre-Yves Milcent et David Lallemand et mené par l’Université de Toulouse Jean Jaurès et le Laboratoire TRACES-UMR 5608.

"L’habitat de l’âge du Bronze qui livre le plus grand nombre d’objets métalliques en France"

Les structures sociales de la fin de l’âge du Bronze étaient comparables à celles de l'âge du Fer lui succédant : l’ économie agro-pastorale présentait un certain niveau de développement, les habitats étaient parfois organisés en agglomérations, la production de métallurgie était intensive et l’Europe traversée par de vastes réseaux de contacts et d’échanges. Mais alors que l’on a longtemps réduit l’habitat de l’âge du Bronze à des fermes dispersées ainsi qu’à de petits sites et villages de hauteur, de nombreuses fortifications ont été mises au jour, et l’importance de ces édifices de défense dans l’organisation sociale à la fin de l’âge du Bronze est aujourd’hui revue à la hausse, leur rôle militaire étant maintenant mieux reconnu.

L’habitat fortifié exhumé par les fouilles menées au[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles