PODCAST. Sixième Science, épisode 85 : peut-on sereinement partir en vacances en voiture électrique ?

AFP/Archives - JENS SCHLUETER

Pour son 85e épisode, alors que la stratégie nationale bas carbone prévoit la fin de la commercialisation des véhicules diesel et à essence pour 2040, Sixième Science vous dit tout de l’électrification en cours du parc automobile dans l’Hexagone.

Paris Marseille par la N7, en voiture électrique cet été, possible ou pas ? Ne nous voilons pas la face. Pour 2022, il sera difficile de trouver des bornes électriques sur les 415 aires d’autoroute françaises, car à ce jour seule une petite centaine seulement en sont équipées. Mais tout va s’accélérer très prochainement. La preuve avec le thème de ce 85e épisode de , le podcast de Sciences et Avenir et 20 minutes, alors que la stratégie nationale bas carbone prévoit la fin de la commercialisation des véhicules diesel et à essence pour 2040, l’alternative électrique est vraiment en marche.

Que se passera-t-il si des milliers de voitures électriques rechargent en même temps ?

Au micro de cet épisode, Loïc Chauveau, journaliste spécialiste des questions d’environnement à Sciences et Avenir, répond aux questions de Romain Gouloumès de . Le gestionnaire des lignes haute tension en France, Réseau de transport d’électricité (RTE), interrogé par Loïc Chauveau, reconnait bien facilement que la question de la possibilité des longs déplacements en électrique leur est évidemment très souvent posée : mais aujourd'hui, les véhicules les plus abordables sont plafonnés à 300 kilomètres d’autonomie et donc que se passera-t-il si des milliers de voitures rechargent en même temps ? Est-ce que la production sera suffisante ? Et combien de temps durera la recharge du plein ?

Le décollage est pourtant bien réel. Car si les modèles électriques et hybrides rechargeables représentaient 3 % des ventes en 2019, ils ont, selon l’Avere-France, l’association qui suit le développement de la mobilité électrique dans l’Hexagone, récemment atteint 15 % en 2021 et viennent de dépasser les 17 %.

Trouver une solution dans l’espace public pour la recharge

Mais le maillon autoroutier ne représentera cependant qu’une petite partie du nouveau système d’alimentation des voitures. Selon les experts interrogés par Loïc Chauveau, la recharge devrait se faire principalement au domicile et sur le lieu de[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles