PODCAST. Sixième Science, épisode 67. Avec ou sans sapin de Noël ?

·2 min de lecture

Pour son 67e épisode, Sixième Science, le podcast de Sciences et Avenir et 20 Minutes, vous explique la disparition des sapins traditionnels.

Saviez-vous que pendant que vous êtes (peut-être) en train d’accrocher les boules de Noël sur votre sapin, dans la région Grand Est et depuis quatre ans, les sapins traditionnels des Vosges et d’Alsace et les épicéas de la Meuse sont eux en train de sécher massivement sur pied ?

Plus de 300.000 hectares de forêts publiques en souffrance

Pour le 67e épisode de , Rachel Mulot, journaliste à Sciences et Avenir est allée enquêter dans ces forêts du Grand Est et répond aux questions de Romain Gouloumès de 20 Minutes. Tous deux vous présentent les trois coupables : la sécheresse, de minuscules insectes, les scolytes, mais aussi les cervidés. Les chiffres sont effarants : depuis 2018, en France, plus de 300.000 hectares de forêts publiques, 30 fois la superficie de Paris, sont en souffrance. Plusieurs raisons expliquent cette baisse drastique. D'abord, parce qu'avec trois épisodes consécutifs de sécheresse, le printemps pluvieux de 2021 n’a pas pu enrayer le phénomène.

Il n’est déjà plus question de sauver les arbres

Conséquence, les troncs se sont affaiblis et les terpènes, ces molécules aux propriétés odoriférantes produites par de nombreux végétaux, sont donc plus facilement relarguées dans l'air, attirant les scolytes, des insectes qui pullulent. Mais au delà de la température et des ravageurs, il est un troisième ennemi, les cervidés, dont la prolifération favorisée par le climat clément, a pour conséquence de tailler les arbres en bonsaï, les jeunes pousses des arbres, fortement appréciées, étant broutées par les animaux. Dès lors, il n’est en fait déjà plus question de sauver les arbres mais de les remplacer, notamment par des cyprès de Californie ou des cèdres de l’Atlas.

Si le sujet vous intéresse, sur le site de Sciences et Avenir ou plongez-vous dans l’univers des ou bien encore à Sixième Science.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles