PODCAST. Sixième Science, épisode 63 : quand les armées recrutent des robots

·2 min de lecture

Pour son 63e épisode, Sixième Science, le podcast de Sciences et Avenir et 20 Minutes, vous dit tout des recherches sur les robots soldats.

La guerre des robots tueurs, ça vous parle ? , le podcast scientifique de Sciences et Avenir et 20 Minutes vous en révèle les coulisses. Au micro de ce nouvel épisode, Arnaud Devillard, journaliste spécialiste des questions high tech et numérique à Sciences et Avenir répond aux questions de Romain Gouloumès de .

Des drones qui ouvrent le feu de manière autonome ?

Souvenez-vous, cette notion de "guerre des robots tueurs" est née en pleine pandémie, au printemps 2020, quand en Libye, en proie à la guerre civile, des drones autonomes armés Kargu-2, des quadricoptères de conception turque, . Depuis et après vérification, on ignore en fait toujours si un tir a été déclenché et a fortiori s’il y a eu des victimes. Mais il y a néanmoins une certitude : ce drone était bien en "autoguidage automatique" même si rien ne dit que l’éventuelle ouverture du feu était, elle, en mode autonome.

Des projets qui se multiplient

Autre certitude, même si les "armes autonomes" et la "guerre algorithmique" relèvent encore de la fiction, des projets de plus en plus élaborés eux se multiplient. Dôme de fer en Israël, robot sentinelle en Corée, navire autonome et robot chien américains… Les enjeux de ces travaux sont évidemment nombreux : être toujours plus efficace sur le terrain, traiter plus vite toujours plus d’informations, assister les soldats en logistique ou en reconnaissance et, surtout, limiter l’exposition des troupes. Si le sujet vous passionne dans le numéro d’octobre de Sciences et Avenir-La Recherche ou sur le site de Sciences et Avenir.

Et en attendant la guerre algorithmique, n’oubliez pas de vous plonger dans l’univers des archives de Sixième Science toutes disponibles ou bien de vous abonner gratuitement

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles