Pneus d’hiver obligatoires en montagne : aucune sanction jusqu’à la fin de l’année 2022

© ALLILI/SIPA

Que les automobilistes se rassurent. Ils n’auront pas à payer une amende de 135 euros s’ils ne sont pas équipés de pneus d’hiver pourtant obligatoire dans les régions montagneuses. Le gouvernement prolonge la tolérance « au moins jusqu’au 31 décembre », comme le précise le ministère des Transports auprès de France Info« Il est important de laisser le temps aux usagers de s'habituer, ce n'est pas une mesure répressive », précise-t-on au ministère des Transports . La loi Montagne II impose à partir du 1er novembre aux usagers de la route de s’équiper de pneus d’hiver ou 4 saisons, ou de disposer d’au moins deux chaînes ou chaussettes à neige. Mais le gouvernement prône encore la tolérance, le décret qui instaure une sanction en cas de manquement à cette obligation d'équiper les véhicules de pneus d'hiver dans 48 départements montagneux n'a pas encore été pris. Car, tout le monde n’est pas visé par cette mesure de la loi Montagne 2, appliquée depuis novembre 2021.

 

L’objectif de cette loi est de « renforcer la sécurité des usagers en réduisant les risques spécifiques liés à la conduite sur routes enneigées ou verglacées », comme l’indique la Sécurité Routière sur son site internet. « Il s’agit aussi d’éviter les situations de blocage en région montagneuse, quand des véhicules non équipés se retrouvent en travers de voies, dans l’incapacité de se dégager, immobilisant tout un axe de circulation », peut-on lire. Des panneaux indiqueront aux automobilistes s’ils sont ou non da...


Lire la suite sur LeJDD