Plusieurs régions d'Amérique du Sud ravagées par des incendies

Source AFP
·1 min de lecture
Depuis plusieurs mois, des régions entières aux confins de l'Argentine, du Paraguay, de la Bolivie et du sud du Brésil font face à des incendies dévastateurs.
Depuis plusieurs mois, des régions entières aux confins de l'Argentine, du Paraguay, de la Bolivie et du sud du Brésil font face à des incendies dévastateurs.

La situation est particulièrement critique. Depuis plusieurs mois, des régions entières aux confins de l'Argentine, du Paraguay, de la Bolivie et du sud du Brésil font face à des incendies dévastateurs. Ces feux, favorisés par une sécheresse historique, ont ravagé des forêts et des zones humides d'une exceptionnelle biodiversité. « Les incendies cette année sont nettement plus nombreux. En Argentine, par exemple, ils ont augmenté d'environ 170 %, c'est très grave », explique Elisabeth Möhle, chercheuse en politiques de l'environnement à l'Université nationale de San Martin (UNSM). Pour elle, ces incendies entrent « dans le cadre d'une année où se sont multipliés les mégafeux en Amazonie, Australie, Californie? et maintenant le Gran Chaco », deuxième espace boisé d'Amérique du Sud, après l'Amazonie, à la frontière des quatre pays.

En cause, en premier lieu, de longs mois d'une sécheresse inédite : du jamais-vu depuis 47 ans au Pantanal, plus grande zone humide du monde, entre le Brésil, le Paraguay et la Bolivie. Le fleuve Parana, un des plus puissants de la planète, qui prend naissance au Brésil et se jette dans l'estuaire du Rio de la Plata, n'avait jamais été aussi bas depuis 1970. À Rosario, dans l'est de l'Argentine, le niveau était en août de 80 cm, contre 3 à 4 mètres normalement à cette période de l'année. Idem pour le fleuve Paraguay, avec une baisse « pas vue depuis un demi-siècle » à Asuncion, selon la direction nationale de la Météorologie.

« Des [...] Lire la suite