Publicité

Bombardement dans l'est de l'Ukraine occupée : le bilan grimpe à 28 morts, selon les secours russes

Le bombardement d'une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est de l'Ukraine, a fait au moins 28 morts, ont annoncé dimanche les secours russes. Leonid Pasechnik, le gouverneur de Lougansk installé par la Russie, accuse les forces de Kiev d'avoir visé une boulangerie très fréquentée qui, selon lui, est connue pour avoir du pain frais pendant les week-end.

Le bilan de la frappe de samedi 3 février imputée à l'Ukraine sur une boulangerie dans la ville occupée de Lyssytchansk, dans l'est du pays, est monté à 28 morts, dont un enfant, ont annoncé dimanche 4 février les secours russes. Ces derniers ont indiqué que les opérations de recherche se poursuivaient, après avoir été à pied d'œuvre toute la nuit, pour retrouver des victimes sous les ruines de la boulangerie.

Sur Telegram, Leonid Pasechnik, le gouverneur de Lougansk installé par la Russie, a annoncé dimanche une journée de deuil dans ce territoire occupé.

Lyssytchansk, dans la région de Lougansk, est tombée aux mains des forces russes durant l'été 2022 après une violente bataille.

Le front dans l'est de l'Ukraine a à peine bougé depuis des mois, mais les combats restent sanglants et les bombardements se sont intensifiés dans les deux camps cet hiver.

"À Lyssytchansk, des employés du ministère russe des Situations d'urgence ont extrait 15 corps de victimes des décombres", a indiqué le ministère sur Telegram.

Un homme dans un "état grave" a été hospitalisé dans la ville de Lougansk, selon les autorités prorusses.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Russie, des journalistes interpellés lors d'une manifestation de femmes de soldats
La vraie fausse campagne de Vladimir Poutine : quand l'État russe mobilise ses ressources
Deux humanitaires français tués en Ukraine, un "acte lâche et indigne" selon Emmanuel Macron