Plusieurs ministres surpris dans des restaurants clandestins parisiens ?

·1 min de lecture

C'est un reportage diffusé dans le 19h45 de M6, vendredi 2 avril, qui a mis le feu aux poudres. Alors que nos confrères interrogeaient, en caméra cachée, l'organisateur d'une fête clandestine haut de gamme, ce dernier a indiqué avoir, à plusieurs reprises, croisé des ministres dans des restaurants clandestins. Interrogé sur l'illégalité de ces soirées, ce "collectionneur renommé" a déclaré "avoir dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants, qui sont justement des établissements soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres".

Des propos qui n'ont pas manqué de déclencher une vive polémique et de faire réagir au sein même de l'exécutif. Interrogée à ce sujet, dimanche 4 avril, dans le Grand Rendez-vous d'Europe 1/Les Échos/Cnews, Marlène Schiappa a assuré n'avoir "absolument pas" participé à ce type de soirées. "On est 'enfermés', on est entre les ministères. Si des ministres ou des députés ont enfreint des règles, il faut qu'ils aient des amendes et qu'ils soient pénalisés comme n'importe quel citoyen", a insisté la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, appelant également à ce que toutes les informations soient transmises aux forces de l'ordre pour que ces établissements soient fermés.

>> A lire aussi - Deux restaurants de Saint-Étienne surpris en pleine infraction aux règles sanitaires

Invité ce dimanche dans le "Grand Jury" LCI-RTL-Le Figaro, Bruno Le Maire a également été questionné à ce sujet. Le ministre de l'Économie, "convaincu" qu'aucun membre du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Plusieurs pensionnaires d'Ehpad, déjà vaccinés, testés positifs au Covid-19
Bernard Tapie et sa femme agressés à leur domicile par des cambrioleurs
La liste des professionnels qui pourront laisser leurs enfants à l'école
Polémique à Poitiers où la maire a décidé de retirer les subventions des aéroclubs
“Si l’euro disparaissait, l'Europe et le monde s'engageraient dans un trou noir !”