Plusieurs grands ports français sont à l'arrêt, à l'appel de la CGT

1 / 2

Plusieurs grands ports français sont à l'arrêt, à l'appel de la CGT

La fédération nationale CGT des Ports et Docks avait appelé hier lundi 13 janvier tous les travailleurs du secteur à un nouvel arrêt de travail de 72 heures à partir de ce mardi dans les ports français où les blocages se multiplient.

Au Havre, aucun bateau ne rentrait ni ne sortait mais les accès à la zone industrialo-portuaire n'étaient pas bloqués. Il est "impossible" de donner un taux de grévistes chez les dockers répartis dans plusieurs sociétés de manutention, a indiqué Haropa, le gestionnaire du port.

À Nantes-Saint-Nazaire, tous les terminaux étaient bloqués selon la fédération nationale CGT des Ports et Docks, puissant syndicat du secteur, confirmée par la direction. "Rien ne sort, rien ne rentre. Les bateaux ne peuvent pas être déchargés. Les dockers sont en grève à 100%", a déclaré Patrick Joly, secrétaire général adjoint du syndicat général des travailleurs portuaires CGT sur le site.

Les portes d'accès au port de Marseille sont bloquées

À Marseille, les portes d'accès au port étaient également bloquées, sauf une pour permettre aux croisiéristes de sortir, a indiqué Pascal Galéoté, responsable CGT. Les grévistes prévoyaient de fermer tous les accès sans exception dans l'après-midi. Les accès routiers étaient bloqués et ne permettaient pas aux camions d'accéder à la zone de fret, a confirmé la direction du Grand port de Marseille. En revanche, aucune perturbation n'était signalée sur le port...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi