Plusieurs centaines de migrants déplacés à un poste frontalier entre la Pologne et la Biélorussie

Capture vidéo réalisée à partir d'images diffusées par les gardes-frontières polonais le 15 novembre 2021 montrant une foule de migrants se rassemblant entre la Pologne et la Biélorussie. - HANDOUT / POLISH BORDER GUARD / AFP
Capture vidéo réalisée à partir d'images diffusées par les gardes-frontières polonais le 15 novembre 2021 montrant une foule de migrants se rassemblant entre la Pologne et la Biélorussie. - HANDOUT / POLISH BORDER GUARD / AFP

Une foule de migrants s'est rassemblée ce lundi à un poste frontalier fermé entre la Pologne et la Biélorussie, selon des images vidéos publiées par l'armée et les garde-frontières polonais.

"De plus en plus de groupes de migrants sont acheminés au poste frontalier de Kuznica par les forces biélorusses", a tweeté le ministère de la Défense. Des vidéos semblaient montrer des centaines de migrants face aux rangées de policiers et de soldats polonais.

La partie biélorusse a balayé ces accusations, assurant que ses gardes-frontières étaient là pour "assurer la sécurité".

Selon le vice-ministre de l'Intérieur Maciej Wasik polonais, des "milliers de migrants" se trouvent à ce point de passage. "Les forces polonaises sont préparées à tout scénario", a-t-il souligné.

Le service de presse des garde-frontières a indiqué que "des immigrants illégaux se rassemblent au poste frontière depuis le matin" et qu'"une tentative est en préparation pour forcer la frontière".

Des milliers de migrants campent le long de la frontière, d'après la Pologne

Certains parmi ces migrants "ont jusqu'à présent campé à la frontière" à proximité du village de Brouzgi, selon cette même source.

Les vidéos n'ont pas pu être vérifiées de manière indépendante car la Pologne a interdit aux journalistes l'accès à la zone frontalière immédiate, en vertu des règles de l'état d'urgence instauré sur place.

876450610001_6282038994001

La Pologne affirme qu'entre 3000 et 4000 migrants, pour la plupart originaires du Moyen-Orient, campent actuellement le long de la frontière, dans cette crise qui oppose les pays occidentaux d'un côté à la Biélorussie et son alliée la Russie de l'autre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles