Plusieurs adolescentes disparues retrouvées après une intervention des US Marshals

·2 min de lecture

Plusieurs adolescentes sans lien entre elles, portées disparues aux Etats-Unis, ont été retrouvées vivantes au terme d’une opération des US Marshals étendue sur plusieurs mois.

Plusieurs adolescentes disparues et considérées comme en danger ont été sauvées par les US Marshals, au terme d’une opération longue de plusieurs mois. L’agence américain a annoncé fin décembre avoir secouru les jeunes filles âgées de 14 à 17 ans, sans lien entre elles, et avoir arrêté 30 individus, délinquants sexuels, rapporte «USA Today ». L’opération a été surnommée «Operation Boo Dat» par les Marshals et s’est déroulée entre mi-octobre et mi-décembre à la Nouvelle-Orléans et ses alentours.

Parmi les adolescentes retrouvées, l’une est âgée de 16 ans et avait fugué de chez elle après avoir apparemment volé un véhicule et une arme. Elle a été retrouvée dans une maison de la Nouvelle-Orléans, vivant avec plusieurs adultes dont des membres d’un club de striptease, ont fait savoir les Marshals. La plus jeune des filles, âgée de 14 ans, aurait pour sa part été secourue alors qu’elle était piégée dans un trafic sexuel. Elle a été trouvée à la Nouvelle-Orléans, avec deux autres adolescentes de 17 et 15 ans. Le trio aurait été retenu par des hommes adultes. Une autre adolescente, de 15 ans, en fugue et «déjà prise dans un trafic humain dans le passé» a été trouvée à Baton Rogue, en Louisiane. «USA Today» indique que la personne qui la retenait a été tuée récemment. Enfin, deux sœurs de 15 et 16 ans, ont elles aussi été découvertes à Baton Rouge, dans un appartement où elles auraient été «victimes d’adultes accusés de crimes sexuels».

Parmi les 30 personnes arrêtées au cours des semaines de l’opération, 17 sont inscrits en tant que délinquants sexuels. L’un d’eux, Lorenzo Oliver, était par ailleurs recherché pour le viol d’une fille de 12 ans, dans une maison abandonnée de la Nouvelle-Orléans. Il avait par le passé déjà(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles