Plusieurs États américains en proie à des intempéries, une dizaine de morts

Au moins 11 personnes sont mortes dans les intempéries qui ont frappé les États-Unis ce week-end. Au total, plus de 30 millions de personnes ont été touchées.

Avec notre correspondant à Houston,  Thomas Harms

Des rues inondées, des arbres déracinés et des maisons effondrées. Dès vendredi soir des tempêtes, et même des tornades ont surpris les habitants du centre et du sud des États-Unis.

Le Midwest a d’abord été frappé par des vents violents et des pluies torrentielles puis d’importantes chutes de neige. Les inondations ont emporté au moins une personne dans l’Oklahoma. Et à Chicago, plus d’un millier de vols ont dû être annulés. Les tempêtes et les tornades ont ensuite atteint le sud du pays.

Le météorologue de la chaîne de télévision CBS Jeff Berardelli explique : « on a un contraste de température énorme. Il fait 75 degrés Fahrenheit en Louisiane, donc 24 degrés Celsius, et moins 34 degrés dans le Nord Michigan. On a un contraste de 58 degrés. Et notez que le vent vient de plusieurs directions et peut causer des tornades. »

Plus de 180 000 personnes ont été privées d’électricité dans l’Alabama samedi. Trois personnes ont été tuées lors d’accidents sur les routes causés par les violents orages. Dans l’est du Texas, un homme a été tué quand un arbre s’est abattu sur sa maison. Et en Louisiane, un couple a été retrouvé sans vie sous les décombres de leur habitation emportée par des vents à 217km/h.