Plus de 200.000 civils ont fui Mossoul au total, déclare l'OIM

Le nombre total de civils déplacés par les combats dans la grande ville de Mossoul a fortement augmenté ces derniers jours et dépassait dimanche les 200.000, a déclaré l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). /Photo prise le 5 mars 2017/REUTERS/Zohra Bensemra

BAGDAD (Reuters) - Le nombre total de civils déplacés par les combats dans la grande ville de Mossoul a fortement augmenté ces derniers jours et dépassait dimanche les 200.000, a déclaré l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ces civils fuient les affrontements qui font rage désormais dans la partie ouest de Mossoul, entre les forces irakiennes et les djihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés de la ville en juin 2014.

Le nombre total d'habitants de Mossoul déplacés depuis le début de l'offensive contre la ville, en octobre, dépassait dimanche les 206.000, contre 164.000 le 26 février, a précisé l'OIM. L'armée irakienne a repris le contrôle de la partie orientale de Mossoul en janvier, après 100 jours de combats, et a lancé le 19 février l'offensive contre les quartiers à l'ouest du Tigre. (Maher Chmaytelli; Eric Faye pour le service français)

Ce contenu peut également vous intéresser :

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages