Plus de 2.000 migrants secourus en une journée en Méditerranée

Plus de 2.000 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe ont été secourus vendredi en Méditerranée lors d'une série d'opérations en mer et une personne a été retrouvée morte, rapportent des responsables et des témoins. /Photo prise le 14 avril 2017/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

ROME (Reuters) - Plus de 2.000 migrants qui tentaient de rejoindre l'Europe ont été secourus vendredi en Méditerranée lors d'une série d'opérations en mer et une personne a été retrouvée morte, rapportent des responsables et des témoins.

Un porte-parole des garde-côtes italiens fait état de 19 opérations de secours par des bateaux des autorités ou d'ONG, qui ont permis le sauvetage de 2.074 migrants à bord de 16 canots pneumatiques et de trois embarcations en bois.

Médecins Sans Frontières (MSF) indique qu'un adolescent a été retrouvé mort dans un canot secouru par l'Aquarius, navire opéré en partenariat avec l'association SOS Méditerranée. Le porte-parole des garde-côtes a confirmé ce décès, sans fournir davantage de précisions.

"La mer continue d'être une tombe", ajoute l'organisation humanitaire sur Twitter, qui précise que ses deux navires, l'Aquarius et le Prudence, ont porté secours à un millier de personnes à bord de neuf bateaux.

Lors de l'arrivée du Phoenix, un bateau du groupe de secours maltais Migrant Offshore Aid Station (MOAS), à proximité d'un canot en détresse au large de la Libye, des secouristes ont du plonger pour sortir de l'eau des réfugiés tombés du bateau, qui peinaient à rester à la surface, montrent des images télévisées.

"En 19 ans de couverture des migrations, je n'ai jamais fait l'expérience de quelque chose de comparable à aujourd'hui", a déclaré le photographe de Reuters Darrin Zammit Lupi, à bord du Phoenix.

Le Phoenix a secouru 134 personnes d'Afrique subsaharienne lors d'une seule opération, a-t-il ajouté.

Les migrants secourus par les bateaux du MOAS et de MSF ont été transférés vers les garde-côtes italiens, eux-mêmes responsables d'autres opérations de secours, pour être conduits dans des ports italiens.

Selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), près de 32.000 migrants sont arrivés en Europe par la mer cette année. Plus de 650 y sont morts ou ont été portés disparus.

(Philip Pullella; Julie Carriat pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages