Publicité

Pluralisme dans les médias : Yann Barthès sera auditionné par la commission d’enquête sur la TNT

Le RN contre-attaque et obtient une victoire face à Quotidien, qui refuse d'inviter ses élus sur son plateau.

À lire aussi À Reporters sans frontières, le pluralisme pour les autres

Après les auditions de plusieurs figures du groupe Canal +, qui possède les chaînes CNews et C8, la commission d’enquête sur l’attribution des fréquences de la télévision numérique terrestre va auditionner l’animateur de TMC, Yann Barthès. Cette décision a été annoncée jeudi par le président de la commission, le député Renaissance Quentin Bataillon. Ce dernier a justifié ce témoignage au nom du « pluralisme », de « la compréhension de ses règles et à son respect ».

Jeudi 21 mars, le groupe des députés RN avait publié un communiqué réclamant l’audition de l’animateur de l’émission Quotidien. Dans cette missive relayée par le porte-parole des députés RN, Thomas Ménagé, sur X, les élus accusent Yann Barthès et le journaliste Julien Bellver ne pas « honor(er) cette pluralité » et de « s’accord(er) l’aisance de le revendiquer ».

Tensions de longues dates entre le RN et « Quotidien »

Les élus RN ont également fustigé à cette occasion les propos de l’...


Lire la suite sur LeJDD