La pluie est-elle en train d'éteindre le marché des 2 roues ?

Si d'habitude, le printemps signifie le retour des longues balades sur les routes ensoleillées pour les aficionados du 2 roues, la météo des derniers mois s'est montrée plutôt capricieuse et les motards rongent encore leurs freins avant de pouvoir profiter pleinement de leurs véhicules. Et forcément, cela a aussi des répercussions sur les futurs acheteurs de 2 roues. L'Observatoire du deux-roues Solly Azar et AAA Data constate une baisse des ventes sur le premier semestre de 2024.

Une baisse des immatriculations de 2 roues

Comparé au 1er semestre 2023, le début d'année 2024 n'a pas été aussi prolifique pour les ventes de véhicules à deux roues. Le marché affiche une baisse du nombre d'immatriculations de 4,5 % sur tous les segments. Au total, 146 041 immatriculations de 2 roues ont été enregistrées sur les 6 premiers mois de l'année. C'est plus de 8 000 de moins que l'an passé sur la même période. Les motos s'en sortent encore assez bien, avec une baisse de seulement 2,3 %. En revanche, les cyclomoteurs, incluant les scooters, enregistrent une baisse plus importante de 11,1 %. Seules les grosses cylindrées de plus de 400cc tirent le plus leur épingle du jeu. Le marché est axé davantage sur les trails, sur les routières et enfin sur les sportives, avec des ventes en hausses.
En termes de motorisation, l'électrique continue de souffrir. La chute est plus importante sur la partie cyclomoteur, avec -20,2 % de ventes de véhicules neufs, et -18,6 % sur les véhicules d'occasion. Le retrait de certaines flottes de scooters électriques en libre-service dans plusieurs villes serait la première cause de cette méforme,...Lire la suite sur Autoplus