Pluie d'hommages pour Mikhaïl Gorbatchev : les funérailles auront lieu samedi à Moscou

À travers le monde, les dirigeants d'hier et d'aujourd'hui saluent la mémoire de Mikhaïl Gorbatchev, le dernier président de l'Union soviétique décédé ce mardi à l'âge de 91 ans.

Une cérémonie d'adieu aura lieu ce samedi à Moscou où Vladimir Poutine rend hommage à la "grande influence sur l'Histoire du monde" qu'aura eu Mikhaïl Gorbatchev.

L'actuel chef du Kremlin, qui considère la chute de l'URSS comme la plus grande catastrophe du XXe siècle, dit aujourd'hui que Mikhaïl Gorbatchev a "guidé" la Russie "à travers une période de changements complexes et dramatiques."

De son côté, l'opposant Alexei Navalnyi souligne que Mikhaïl Gorbatchev avait su quitter le pouvoir pacifiquement et le journaliste Dimitri Mouratov, que Gorbatchev "méprisait la guerre"

Mikhaïl Gorbatchev était plus populaire à l'Ouest qu'en Russie et les leaders occidentaux ne tarissent pas d'éloges sur son héritage.

Josep Borrell, Haut représentant de l'UE aux Affaires étrangères : "Mikhaïl Gorbatchev a fait souffler un vent de liberté sur la société russe. Il a essayé de changer le système communiste de l'intérieur, ce qui est devenu impossible. Et il a lancé la coopération avec l'Ouest et mis fin à la guerre froide. Malheureusement, l'espoir s'est envolé."

Angela Merkel écrit que le père de la réunification allemande "a changé (s)a vie" et Olaf Scholz regrette que la Russie ne soit pas devenue une démocratie.

Olaf Scholz, chancelier allemand : "Il est mort à un moment où non seulement la démocratie en Russie a échoué, il n'y a pas d'autre façon de décrire la situation actuelle dans ce pays, mais aussi à un moment où la Russie de Poutine creuse de nouvelles tranchées en Europe et s'est lancée dans une horrible guerre horrible contre l'Ukraine."

La Maison Blanche évoque les réformes démocratiques de l'homme de la Glasnost et son rôle pour rendre le monde plus sûr et plus libre pour des millions de personnes.

De son côté, la Chine exprime ses condoléances à la famille de Mikhaïl Gorbatchev et salue ses efforts pour améliorer les relations entre Pékin et Moscou.