Sous la pluie et sans applaudissement : le triste retour des Bleus éliminés de l’Euro

·1 min de lecture

Une ambiance à l'image de la déception. Pourtant parmi les favoris de la compétition, les Français ont été éliminés dès les huitièmes de finale de l’Euro, lundi soir. Les Bleus, qui menaient 3-1 à dix minutes de la fin du temps réglementaire, ont finalement été sortis par les Suisses aux tirs au but (3-3, 5-4 a.p.). Un match manqué, une élimination précoce, un sentiment de gâchis et beaucoup de tristesse.

>> Retrouvez Votre grand journal du soir en replay et en podcast ici

Dans l’indifférence presque générale

Mardi, les Bleus ont donc quitté Bucarest et sont arrivés vers 17 heures à l’aéroport du Bourget, dans l’indifférence presque générale. Sous la pluie, les joueurs sont sortis au compte-goutte de l’aérogare, Presnel Kimpembe et Karim Benzema en tête. Ils sont ensuite montés dans des taxis. Seulement une dizaine de supporters était présent, mais le cœur n’y était pas vraiment. Ils n’avaient ni maillots, ni écharpes, ni drapeaux, donnant presque l’impression de s’être arrêtés là par hasard.

>> LIRE AUSSITâtonnement tactique, défense fébrile, fond de jeu... Les raisons de l'élimination des Bleus

Pour les joueurs, direction les vacances

"Je savais qu’ils atterrissaient au Bourget donc je me suis arrêté en passant. S’arrêter en huitièmes de finale, ce n’est pas terrible... On est champion du monde ! On aurait dû gagner !", regrette un supporter de l’équipe de France rencontré par Europe 1. Il tente d’expliquer cette défaite face à la Nati par "les choix tactiques...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles