Il a plu pour la première fois sur le sommet de la calotte glaciaire du Groenland

·1 min de lecture

Au Groenland, la station Summit est située au point le plus élevé de l'inlandsis, à 3.216 mètres d’altitude. Les températures y sont normalement bien en dessous de zéro. Du 14 au 15 août, la station a pourtant connu un phénomène encore jamais vu : les précipitations y sont tombées sous forme de pluie et non de neige. « Des gouttelettes d'eau ont été observées près du camp, et vers 14 h, de minces plaques de cristaux de glace se sont formées à la surface de la neige lorsque la pluie gelait », relate le Centre national de données sur la neige et la glace (NSIDC). Une dépression sur l’île de Baffin a poussé l’air chaud et humide vers le Groenland, déversant sept milliards de tonnes d'eau sur l'inlandsis.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Il s'agit des précipitations les plus abondantes au Groenland depuis le début des registres en 1950. Les deux journées exceptionnellement chaudes ont également contribué à faire fondre 872.000 kilomètres carrés de glace le samedi 14 août, soit sept fois plus que la moyenne quotidienne pour cette période de l'année. En juillet, l’inlandsis groenlandais avait déjà perdu plus de 8,5 milliards de tonnes de glace en une journée.

« Nous franchissons des seuils jamais vus depuis des millénaires », s’alarme sur CNN Ted Scambos, chercheur au NSIDC. « Des événements météorologiques totalement inhabituels, comme la fonte des glaces, les vents violents et maintenant la pluie, se sont produits au cours des 10 dernières années en dehors de ce qui est considéré comme normal », confirme Jennifer Mercer, du Bureau des programmes polaires de la National Science Foundation.

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles