Plongée au coeur de la "CHAZ" de Seattle, zone auto-gérée par les manifestants "Black Lives Matter"

A Seattle, en marge des manifestations qui ont fait suite à la mort de George Floyd, des manifestants ont mis en place une zone autonome : un lieu de vie qui se veut un espace "de sécurité", et où ils affirment se sentir bien.

Marie Genries, de la rédaction des Observateurs de Frace 24, s'est entretenue avec des membres de cette zone, baptisée "CHAZ" pour "Capitol Hill Organized Protest". Pour relire l'article initial, cliquez ici. 


La zone est aussi le lieu de tensions : dimanche 21 juin, des tirs ont eu lieu, et les occupants ont empêché la police de Seattle de se rendre sur place, provoquant des échauffourées.