En pleine polémique, Donald Trump rencontre des familles de victimes de clandestins

1 / 2

En pleine polémique, Donald Trump rencontre des familles de victimes de clandestins

Après avoir signé le décret mettant fin à la séparation de migrants et de leurs enfants à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, Donald Trump a rencontré des familles de victimes de clandestins.

Il n’avait pas dit son dernier mot. Après avoir signé le décret mettant fin à la séparation des familles de migrants arrivés illégalement aux Etats-Unis, le président américain Donald Trump a rencontré vendredi des familles de personnes tuées par des migrants illégaux, opposant l’émotion des enfants de migrants à celles des victimes de meurtre.

"Ce sont les familles que les médias ignorent. Ils ne parlent pas d’elles. C’est très injuste. Ce sont les histoires dont les démocrates et les gens qui sont faibles par rapport à l’immigration ne veulent pas parler", a assuré le président américain à Washington. 

Pourtant, les histoires de ces familles ont plusieurs fois été abordées dans les médias américains, notamment lorsque Donald Trump, alors candidat à la présidence, les avait rencontrées pendant sa campagne. 

Le président a aussi donné la parole aux parents ayant perdu un enfant, mais sans aborder la polémique liée aux enfants de migrants séparés de leurs parents.

"Séparés de façon permanente de leurs proches"

"Ce sont des citoyens américains qui ont été séparés de façon permanente de leurs proches. Ils ne sont pas séparés pour un jour ou deux, ils sont séparés de façon permanente, parce qu'ils ont été tués par des criminels étrangers illégaux", a-t-il ajouté.

"Donald Trump espère reprendre son électorat alors qu'il est contesté y compris par...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi