Pleine lune du 28 octobre : ce phénomène perturbe-t-il vraiment votre sommeil ?

Attention aux conséquences de la nouvelle pleine lune de ce samedi 28 octobre, qui sera d'ailleurs accompagnée d'une éclipse partielle visible à 22h14. Pour l'occasion, Closer vous propose de découvrir si, comme l'assure la croyance, le phénomène de pleine lune perturbe réellement notre sommeil. Et la réponse est oui à en croire une étude scientifique de 2017 qui a validé cette théorie. Des chercheurs suisses de l'université de Bale ont choisi des volontaires qui ont passé 64 nuits à dormir dans une chambre isolée du monde extérieur, sans bruit et sans lumière. Et surprise, leur électroencéphalogramme a révélé que leur sommeil profond a été raccourci de 30 % lorsque la Lune était pleine. Par ailleurs, il a également été constaté que pendant une nuit de pleine lune, les sécrétions de mélatonine, la principale hormone liée au sommeil, ont été plus basses. Les chercheurs suisses en ont conclu que le corps humain pouvait être composé d'une horloge biologique calée sur le cycle de la Lune.

Pleine lune du 28 octobre : pourquoi l'éclipse qui l'accompagne est importante ?

Interrogée par nos confrères de Vogue, Nour Pellé, yoga-thérapeute, nous explique pourquoi cette éclipse de lune de ce samedi 28 octobre pourrait, elle aussi, avoir des conséquences sur notre vie. "Il s’agit d’une éclipse ultra puissante, car elle clôt un cycle d’éclipses puissant qui a commencé à la fin de l’année 2021, explique-t-elle. L’idée est d’accueillir (...)

Lire la suite sur Closer

Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : "Consigne a été donnée de…", cette amie de la famille qui ne veut pas pécher par imprudence
New York : un jeune homme vient vérifier son coffre-fort dans la chambre forte, une nuit d’angoisse s’ensuit
Astrologie 2023 : ce qui attend le signe du Bélier en novembre en amour
Astrologie 2023 : ce qui attend le signe du Poisson en novembre en amour
Robert Hansen : ce boulanger qui s’amusait à tuer les femmes en pleine nature