En pleine guerre en Ukraine, la démonstration de force de Poutine à Moscou

RUSSIE - C’est une parade militaire chère aux Russes et à Poutine. Mais cette année, elle revêt une importance toute particulière. Pour le 77e anniversaire de la capitulation allemande, la Russie est à nouveau en guerre (même si Vladimir Poutine utilise le terme “d’opération militaire”), contre son pays voisin l’Ukraine.

Alors à quoi ressemblera cette parade militaire dans la capitale Moscou et qui se déroulera dans 28 villes russes? La cérémonie a pour ambition d’exhiber toute la puissance militaire russe, à commencer par son armement. Au total, ce sont 460 avions qui seront mobilisés pour le 9 mai et on dénombre 2 400 armes différentes.

Selon le ministère russe de la Défense, l’“avion de l’Apocalypse”, un Iliouchine Il-80 spécialement conçu pour permettre au président russe de continuer à piloter le pays depuis les airs en cas de guerre nucléaire, survolera la place Rouge.

Plusieurs armes pouvant tirer des missiles nucléaires, comme le système balistique intercontinental Iars RS-24 et le système Iskander, de plus courte portée, défileront également.

La guerre en Ukraine s’invite au défilé du 9 mai

Cette année, si les chars et militaires russes défileront comme d’habitude sur l’emblématique place Rouge, les esprits seront en Ukraine, où Moscou mène depuis fin février une offensive qui a remis en question l’image de son armée.

À la répétition, des parachutistes ayant participé à l’offensive en Ukraine ont défilé sur des blindés, et devraient donc être présents lors de la parade lundi, a noté l’agence d’État TASS.

Nul doute que M. Poutine, qui doit prononcer un discours très attendu, voudra aussi faire oublier la perte du croiseur Moskva, son navire amiral en mer Noire, qui a sombré le mois dernier. Moscou affirme qu’il a coulé après un incendie accidentel, mais Kiev assure que sa défense côtière l’a envoyé par le fond.

Le défilé militaire se tiendra aussi dans un contexte où de nombreux Russes redoutent une mobilisation générale en lien avec l’Ukraine, même si le Kremlin a démenti qu’une telle mesure était prévue.

À voir également sur le HuffPost: Comment parler de la guerre en Ukraine aux enfants

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Lire aussi...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles