En pleine conférence de presse, la malencontreuse chute d’un tableau de Picasso

·1 min de lecture

La conférence de presse aurait pu très bien se dérouler mardi 29 juin tant l'heure était à la célébration. Un tableau de Picasso venait d’être retrouvé après un vol il y a neuf ans. D’après la BBC, le tableau Tête de femme du célèbre peintre espagnol avait été dérobé en 2012 à la Pinacothèque d’Athènes. Un second tableau, le Moulin de Mondrian avait également été retrouvé et a accompagné le Picasso lors de la conférence de presse, mais celui-ci n’a pas connu le même traitement de faveur.

Lors de sa présentation devant un parterre de journalistes, l’œuvre d’art du cubiste n’a failli pas retrouver son public du tout. Disposé sur un présentoir, le tableau a fini par glisser… laissant le cœur de tous les amateurs d’art s’arrêter. Pire encore, l’agent responsable de sa surveillance s'est chargé de le ramasser, sans même prendre la peine de porter des gants pour éviter de l’abîmer.

Et pourtant, la toile possède une grande valeur historique, en plus de son esthétisme. Après l'occupation de la Grèce entre 1941 à 1944, Picasso a décidé d’offrir ce tableau au pays, en hommage à sa résistance contre l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Peint en 1939, le tableau retrouvé représente la compagne de l’Espagnol, Dora Maar.

A lire aussi - Volé en France, un tableau de Signac retrouvé en Ukraine

D’après la police grecque, le voleur des tableaux serait un constructeur de 49 ans qui a fini par avouer le vol. Durant les six mois précédant le vol, l’homme avait surveillé tous les membres (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Combien le plan de relance vous a-t-il rapporté ?
Covid-19 : après 10 semaines de recul, le nombre de cas repart à la hausse
L'Italie accuse un déficit budgétaire abyssal
Vaccination : la France est-elle toujours à la traîne ?
Covid-19 : le vaccin de l'Allemand Curevac n'est efficace qu'à 48 %

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles