En pleine « bombe cyclonique », ils surfent sous le Golden Gate de San Francisco

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

ETATS-UNIS - En Californie, les habitants commencent tout juste à évaluer les dégâts causés par la tempête dévastatrice qui s’est abattue ces jeudi 5 et vendredi 6 janvier. Les rafales sont mesurées à hauteur de 160 km/h. Et d’après le site PowerOutage, 190 000 foyers sont restés sans électricité.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article, bien que la « bombe cyclonique » soit un épisode climatique dangereux et mortel, certains individus en ont profité pour surfer sous le pont du Golden Gate de San Francisco sous les yeux surpris des passants.

Un phénomène dangereux

Jeudi, la pluie a commencé à se calmer mais les autorités continuent d’appeler à la prudence. Pour l’instant, la « bombe cyclonique » de Californie a fait au moins deux morts. Depuis quelques semaines, la région enchaîne les violents phénomènes climatiques. La Californie a été touchée par un déluge au réveillon du nouvel an. De plus, il y a encore des alertes aux inondations dans plusieurs villes de l’État américain.

Et ce n’est pas encore terminé puisque d’autres fronts pluvieux sont attendus dans les prochains jours et les sols détrempés sont incapables d’absorber ce surplus. Selon le NWS, service météorologique américain, plusieurs épisodes de fortes précipitations pourraient déferler jusqu’à la mi-janvier sur la Californie.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi