En plein débat sur l'avortement, le jeu Wordle écarte le mot « fœtus »

Wordle, le jeu populaire du « New York Times ».
Wordle, le jeu populaire du « New York Times ».

Le New York Times, propriétaire du populaire jeu de lettres Wordle, a modifié à la hâte la solution à trouver lundi. La raison : il s'agissait de « fœtus », un mot qui tombait mal à ses yeux sur fond de menace pour le droit à l'avortement aux États-Unis.

Ce lundi, parmi les millions de joueurs quotidiens de Wordle, certains pourraient tomber sur « une solution obsolète » qui semble étroitement liée à un événement majeur de l'actualité récente. « C'est tout à fait involontaire et c'est une coïncidence », a ajouté la directrice éditoriale de la rubrique jeux du prestigieux quotidien, Everdeen Mason, dans un très sérieux message aux utilisateurs.

À LIRE AUSSILa bataille de l'avortement embarrasse les entreprises américaines

Wordle doit rester « éloigné » de l'actualité

Sans citer le mot « fœtus » (fetus en anglais), Everdeen Mason a précisé que les cinq lettres avaient été générées et enregistrées l'année dernière, avant la révélation il y a une semaine d'un projet d'arrêt de la Cour suprême qui, s'il est adopté tel quel, renverra les États-Unis 50 ans en arrière, quand chaque État était libre d'interdire ou d'autoriser les avortements. « À la rubrique jeux du New York Times, nous prenons au sérieux notre place de lieu de divertissement et d'évasion, et nous voulons que Wordle reste éloigné de l'actualité », a-t-elle précisé.

L'équipe de Wordle a découvert la semaine dernière que le mot « fœtus » était la solution du jour. Il était trop tard pour pouvoir le modifi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles