En plein conflit, un Cœur pour la Paix sauve les petits palestiniens…

Le petit Mohamed en compagnie du Pr Rein à l’hôpital Hadassah de Jérusalem

Le petit Mohamed en compagnie du Pr Rein à l’hôpital Hadassah de Jérusalem

Alors que le conflit israélo-palestinien se poursuit, que le nombre de morts ne cesse d’augmenter, des enfants palestiniens sont sauvés chaque jour à l’hôpital Hadassah de Jérusalem. Des équipes de médecins palestiniens et israéliens opèrent des petits souffrant de malformations cardiaques dans le cadre du programme un Cœur pour la Paix.

Le 10 juillet dernier, en plein cœur du conflit, 4 enfants palestiniens étaient hospitalisés en soins intensifs à Hadassah. Tous avaient subi une intervention chirurgicale visant à leur sauver la vie. Mohamed (photo ci-dessus) vient de Hebron et se réjouit de pouvoir dans les prochaines semaines rejouer au foot avec ses copains. Pour le moment, il vient juste d’être opéré et les médecins sont catégoriques, il est guéri.

Tous les enfants opérés souffrent de pathologies cardiaques très lourdes, et sont condamnés à mourir dans la mesure où il n’existe pas de services pédiatriques dans les hôpitaux palestiniens. Au total, depuis la création de l’association Un Cœur pour la Paix, en 2005, ce sont près d’un millier de petits malades palestiniens qui ont pu être sauvés grâce à des opérations coûteuses réalisées gratuitement. Les dons récoltés par l’association servent à cofinancer (à égalité avec l’hôpital Hadassah) les opérations dont le coût unitaire s’élève à environ 12 000 euros selon les techniques conventionnelles.

L’autre objectif de l’association est de former des médecins palestiniens. Résultats, fin 2012, un centre de cardiologie pédiatrique a ainsi ouvert ses portes en Cisjordanie. Un second devrait également être inauguré début 2015. Le transfert des connaissances et des compétences permet aujourd’hui à certains petits palestiniens malades d’être pris en charge chez eux en Cisjordanie. Pour en savoir davantage sur cette association et lui adresser des dons, rendez-vous sur www.uncoeurpourlapaix.org/fr/.