En plein confinement, des catholiques se mobilisent pour le retour des messes

·1 min de lecture

"Rendez-nous la messe !" : un slogan repris, entre les chants religieux, par des centaines de croyants déterminés à obtenir un retour des messes, sur le parvis de l’église Saint-Sulpice noir de monde vendredi soir à Paris. Les églises restent ouvertes pendant cette période de confinement, mais pour certains catholiques cela ne suffit pas. Sans messe, ils se disent privés de leur liberté de culte. Alors que Gérald Darmanin a menacé vendredi de verbaliser les croyants devant leurs églises, une trentaine de rassemblements sont prévus ce week-end à Paris donc, mais aussi à Nantes ou à Bordeaux.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation samedi 14 novembre

"Aller à la messe, c'est comme se laver les dents"

Devant Saint-Sulpice, difficile de respecter les gestes barrières mais Vincent, 68 ans, et Marie-Alix sont mobilisés. Ils se disent privés par l’État de leur lien avec Dieu.  "Nous ne pouvons pas indéfiniment courber l'échine, et nous laisser annihiler", déplore le premier.

"Aller à la messe, c'est comme se laver les dents le matin, c'est aussi important", affirme de son côté Marie-Alix. "C'est la seule religion, avec les sacrements, qui nous nourrisse. Donc il n'y a pas de raison qu'on puisse aller se nourrir dans les grandes surfaces, et qu'on ne puisse pas se nourrir pour aller à la messe."

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Covid : où se contamine-t-on le plus ? Les enseignements d'une étude américaine

> Vaccin contre le Covid : quels sont les obstacles ...


Lire la suite sur Europe1