En plein confinement à Paris, les voies sur berges fermées à la circulation

Le HuffPost avec AFP
Les voies sur berges, ici en juillet 2015, sont fermées à la circulation à partir de ce 20 mars et pour le week-end.

CORONAVIRUS - Paris resserre l’étau. La maire de la capitale Anne Hidalgo et le préfet de police Didier Lallement ont annoncé l’interdiction de tout déplacement et rassemblement sur les voies sur berges, les pelouses de l’Esplanade des Invalides et du Champ-de-Mars, à partir de ce vendredi 20 mars et pour le week-end, dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

Les riverains, personnes travaillant dans le secteur ou livreurs, pourront déroger à l’interdiction avec les justificatifs nécessaires, ont-ils précisé dans un communiqué commun.

Sur les pelouses de l’Esplanade des Invalides, les riverains ne bénéficieront d’aucune dérogation.

 

“Dans certains secteurs de la capitale, la fréquentation demeure beaucoup trop importante, au détriment des mesures de confinement”, estiment la maire et le préfet, alors que dans la capitale, les espaces verts ont déjà été fermés.

Des personnes en garde à vue

Par ailleurs, la Préfecture de police a annoncé le “renforcement des contrôles des forces de l’ordre dans les gares parisiennes dès vendredi soir et durant le week-end”. Dans un communiqué, la PP a rappelé que les départs en vacances ou en week-end “ne font pas partie des cas visés par l’attestation” de déplacement dérogatoire. 

“Les voyageurs doivent être munis de leur attestation de déplacement dérogatoire ou de leur attestation d’employeur justifiant le caractère professionnel de leur déplacement”, a également indiqué la préfecture de police.

Vendredi et pour la première fois, des personnes déjà verbalisées pour sorties non justifiées ont été placées en garde à vue pour “mise en danger de la vie...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post