Play-offs de NFL: les Bills de Hamlin et les Buccaneers de Brady en première ligne

Buffalo, un des favoris pour le Super Bowl, entame les play-offs de la NFL ce week-end avec un surcroit de motivation, à présent que Damar Hamlin semble tiré d'affaire après sa crise cardiaque, l'inoxydable Tom Brady visant lui un huitième sacre personnel, avec les Buccaneers.

Le 1er tour, dit de "wild card", se déroule de samedi à lundi et concernera 12 équipes, mais pas les Philadelphia Eagles ni les Kansas City Chiefs, exemptés du fait de leur statut de tête de série N.1, en finissant en tête des Conférences Nationale (NFC) et Américaine (AFC) au terme de la saison régulière.

Les Bills, peut-être l'équipe la plus complète du lot, a fini 2e de l'AFC, payant un léger moins bien en milieu d'exercice. Mais leurs trois défaites ont été concédées de pas grand chose, et si le match contre les Bengals n'avait pas été annulé après l'accident cardiaque de Hamlin, ils auraient pu finir avec 14 victoires, comme les Chiefs.

La NFL, par souci d'équité, a d'ailleurs décidé que si les deux formations venaient à se retrouver en finale de conférence, le match aurait lieu sur terrain neutre, à Atlanta (Géorgie) le 29 janvier. Or, les deux rivaux ont pris l'habitude de se croiser en play-offs, Kansas City ayant éliminé Buffalo en demie puis en finale ces deux dernières années, au terme de joutes spectaculaires et serrées.

On n'en est cependant pas encore à ce stade et les Bills vont devoir d'abord écarter les Dolphins, contre lesquels ils partiront favoris. D'autant que Miami ne pourra pas aligner le quarterback Tua Tagovailoa, soumis au protocole commotions cérébrales depuis fin décembre.

Les joueurs de Buffalo, emmenés par l'excellent "QB" Josh Allen, auront de fait l'esprit libéré de toute crainte liée au sort de Hamlin, qui a pu revenir chez lui, dix jours après son effondrement sur la pelouse à Cincinnati, un rétablissement finalement assez rapide.

- Brady, stop ou encore? -

Dans l'autre conférence, la NFC, le choc opposera lundi Tampa Bay à Dallas, avec pour Tom Brady, qui a mené les Bucs au titre en 2020, un énième match-couperet à remporter, sous peine de voir la question de sa retraite à nouveau posée.

L'an passé, après l'élimination précoce en play-offs par les LA Rams -futurs champions-, il avait annoncé la fin de sa carrière, avant de revenir sur cette décision seulement 40 jours plus tard.

A 45 ans, son avenir en NFL demeure donc incertain, d'aucuns lui prêtant toutefois l'intention de poursuivre dans un autre club (Las Vegas, Miami), l'esprit quelque peu libéré depuis l'annonce de son divorce d'avec le mannequin Gisele Bundchen, qui voulait le voir s'arrêter de jouer.

En attendant, Brady a su redresser les Buccaneers sur la fin d'un exercice périlleux, en les menant notamment à deux victoires cruciales, après prolongation contre les Arizona Cardinals, puis face aux Carolina Panthers, avec des performances remarquables prouvant qu'il n'a rien perdu de ses qualités lorsqu'il est dos au mur.

"Tom est coriace. Il est là depuis longtemps. Il n'y a pas beaucoup de choses qu'il n'a pas vues ou traversées. Je ne pense pas que chaque jour de sa carrière ait été un grand jour. Il en a eu quelques (uns) difficiles aussi, mais il les a surmontés", a salué son entraîneur Todd Bowles.

Les Cowboys, déterminés à rejouer un Super Bowl après 27 ans de disette, seront un adversaire à ne pas mésestimer, avec leur attaque redoutable, guidée par le running back Tony Pollard (1.007 yards parcourus à la course cette saison) et le receveur CeeDee Lamb (1.359 yards gagnés en 107 réceptions). Il faudra toutefois que le quarterback Dak Prescott soit fort sous la pression, lui qui codétient le record d'interceptions concédées (15) sur une saison.

Programme du 1er tour des play-offs ("wild card")

. Samedi:

(NFC) San Francisco 49ers (N.2) - Seattle Seahawks (N.7)

(AFC) Jacksonville Jaguars (N.4) - Los Angeles Chargers (N.5)

. Dimanche:

(AFC) Buffalo Bills (N.2) - Miami Dolphins (N.7)

(NFC) Minnesota Vikings (N.3) - New York Giants (N.6)

(AFC) Cincinnati Bengals (N.3) - Baltimore Ravens (N.6)

. Lundi

(NFC) Tampa Bay Buccaneers (N.4) - Dallas Cowboys (N.5)

nip/chc/gk