La plateforme de streaming Twitch tourne le dos aux jeux d'argent

La plateforme diffusion de vidéo en direct Twitch va interdire, à la demande de plusieurs de ses utilisateurs, les séances en ligne de certains jeux d’argent et de hasard.

Depuis quelques semaines, des « streamers » populaires sur Twitch, avec le soutien de leur communauté de suiveurs, s’étaient mobilisés afin de faire interdire certains jeux d'argent. Le mouvement a été lancé par trois grands noms de la plateforme, Mizkif, Nash et la Marocco-Canadienne Pokimane, qui rassemble à elle seule plus de 9 millions d’abonnés. « Si Twitch n’a toujours pas banni les directs de jeu de hasard d'ici à la semaine de Noël, nous devrions rassembler un groupe de streamers, et tous faire grève », avait-elle lancée. Son tweet « "Like" si Twitch doit interdire les jeux d’argent », avait illico rassemblé plus de 300 000 mentions « J'aime ».

Protéger les utilisateurs de la plateforme

Le mot clef #TwitchStopGambling avait été créé dans la foulée. Pour éviter que ce mauvais buzz médiatique ne s’emballe et ne contamine tous les réseaux sociaux, Twitch a publié un communiqué sur son blog officiel et sur Twitter. La plateforme interdit, à partir du 18 octobre, « le streaming de sites de jeux d’argent incluant des machines à sous, de la roulette ou des jeux de dés qui ne sont pas autorisés aux États-Unis ou dans d’autres juridictions ».

D’autres, particulièrement suivis sur la plateforme, ont déclaré générer pas moins d'un million de dollars chaque mois grâce aux parties en ligne. « Voir des streamers claquer des sommes illimitées en direct, juste pour pousser les suiveurs à jouer, mais avec LEUR argent, c'est une honte », résume en un tweet cet internaute.


Lire la suite sur RFI