Une plateforme nationale de calcul quantique ouvre en France

·1 min de lecture

La plateforme nationale de calcul quantique a officiellement été lancée le 4 janvier 2022 par les ministres des Armées, de la Recherche et du numérique.

Les ministres des Armées, de la Recherche et du numérique ont lancé officiellement le 4 janvier 2022 la plateforme nationale de calcul quantique, qui doit permettre de développer en France cette technologie appelée à révolutionner l'informatique.

Dans un , le cryptographe Damien Stehlé dénonce la position du CNRS qui revendique des brevets sur des standards de cryptographies capables de résister à l'ordinateur quantique. Ce professeur en informatique à l’École normale supérieure de Lyon est le co-auteur de plusieurs d'entre eux, soumis à une compétition destinée à statuer sur la meilleure façon de chiffrer les données face aux phénoménales capacités de l'ordinateur quantique.

Construire des systèmes hybrides

Le programme consistera à coupler des machines quantiques à un supercalculateur classique du centre de Bruyères-le-Châtel, en Ile-de-France, pour constituer des systèmes hybrides capables de performances inédites pour certains types de calculs et d'applications. Plusieurs types de machines quantiques doivent être testées, a indiqué le secrétaire d’État au numérique Cédric O en lançant le programme avec la ministre des Armées Florence Parly et la ministre de la Recherche Frédérique Vidal.

"Nous voulons faire en sorte que cette plateforme puisse servir au développement" des différentes start-up françaises et européennes qui sont en train de développer des machines quantiques, a indiqué Cédric O. "D'ici mi-2022, nous ouvrirons une procédure (...) pour l'achat de deux à trois 'hardware' (machines) quantiques qui sont intégrés dans la plateforme", a-t-il indiqué. "Deux autres appels d'offres sont prévus au cours des trois prochaines années", a-t-il ajouté.

Epauler des start-up européennes

Le premier couplage d'une machine qua[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles