Le plasticien Claude Lévêque soupçonné de viols sur mineur : l'un de ses accusateurs espère donner "le courage à d’autres victimes de témoigner"

franceinfo
·1 min de lecture

Le plasticien Claude Lévêque, 67 ans, est visé par une enquête pour viols et agressions sexuelles sur mineurs ouverte à la suite d'accusations d'un sculpteur de 51 ans qui dit en avoir été victime avec ses deux frères, a indiqué lundi 11 janvier le parquet de Bobigny. Cette enquête a été ouverte au printemps 2019.

"Une dizaine d'autres cas similiaires"

Ce sculpteur, Laurent Faulon, a témoigné jeudi sur franceinfo. Si les actes dont il dit avoir été victime risquent d’être prescrits, il explique avoir décidé de "s’exposer publiquement dans l’idée que peut-être cela donnerait le courage à d’autres victimes de témoigner". "J’attends qu’il y ait un procès pour des victimes qui ont subi des crimes qui ne sont pas prescrits", a-t-il ajouté, indiquant avoir déjà été contacté par d’autres victimes potentielles. Au total, Laurent Faulon évoque "une dizaine d’autres cas similaires au mien, soit parce que je les ai vus, soit parce que Lévêque lui-même me les a racontés".

Laurent Faulon dit avoir subi des agressions sexuelles de la part de Claude Lévêque entre 10 et 17 ans. "À mes 10 ans, j’ai subi mes premiers attouchements, et à 13 ans, des premières pénétrations, et ce jusqu’à l’âge de 17 ans. J’allais pendant toutes les vacances scolaires chez lui ou dans sa maison de campagne ou dans des hôtels (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi