Plaquer son job en se filmant, la tendance qui cartonne sur TikTok

·3 min de lecture
Happy African American hipster teen girl blogger with Afro hair laughing, holding phone, recording vlog, shooting social media stories or video calling in mobile app standing on black background.

Quitter un job dans lequel on ne se sent pas à l'aise peut avoir un petit côté jouissif. Mais sur TikTok, c'est carrément devenu une tendance. Depuis plusieurs semaines, des internautes se filment en train de démissionner de manière originale. Mais si cette pratique fait le buzz, elle peut aussi être à double tranchant pour votre avenir professionnel.

"Au revoir, au revoir président !" Cette petite phrase tirée d'une pub pour la Française des Jeux est devenue culte : la vidéo mettait en scène un homme qui se filmait en démissionnant, chantant en caleçon devant son chef d'entreprise, après avoir gagné le Jackpot au Loto. La pub en question avait fait beaucoup rire il y a quelques années, et visiblement, l'idée a inspiré toute une nouvelle génération de travailleurs, qui ont décidé de mettre en scène leur démission... Sur TikTok.

#QuitMyJob, la nouvelle tendance qui cartonne

Tout a commencé avec Shana Blackwell, une Américaine employée au sein de la chaîne de supermarchés Walmart. Cette dernière a filmé sa démission sur TikTok, et utilisé le système de haut-parleur du magasin pour annoncer qu'elle quittait son job, devant tous les autres employés, le management et les clients... Et profitant de l'occasion pour balancer tout ce qu'elle pensait de négatif sur l'entreprise et le comportement de ses collègues et de ses supérieurs, notamment au sujet du racisme et du sexisme qu'elle a pu subir au sein de la firme.

Résultat de l'opération ? 35 millions de vues, des centaines de milliers de partages et de commentaires, autant de compliments que de critiques... Et une source d'inspiration pour des centaines de TikTokeurs. Depuis, de nombreux internautes ont décidé d'imiter Shana Blackwell et de quitter leur emploi de manière tonitruante. Le hashtag #QuitMyJob a d'ores et déjà généré plus de 100 millions de vues, et les vidéos à ce sujet s'enchaînent à travers le monde entier.

Des vidéos à double tranchant

Derrière ces vidéos, au-delà d'une volonté de se mettre en scène et de faire le buzz sur les réseaux sociaux, se cache un message : il est essentiel de dénoncer ce qui ne va pas dans les grandes entreprises, et notamment les comportements toxiques. Les internautes n'ont plus envie de se laisser faire, et ils comptent bien le prouver. Ces vidéos ont donc une véritable facette militante à ne pas négliger.

Toutefois, ainsi que l'ont pointé du doigt de nombreux internautes dans les commentaires des vidéos concernées, ce type de vidéo peut se révéler dangereux, en particulier lorsqu'elles sont publiées sur le net. Une simple recherche de votre nom sur Google peut mener à elles, et montrer votre profil à de potentiels employeurs. Ces derniers ne voudront peut-être pas prendre le risque de se retrouver confrontés à ce genre d'attitude, et les internautes en question risquent de connaître des difficultés à trouver un job à l'avenir. Dans une société où le marché de l'emploi est particulièrement fragile, à moins d'avoir un solide plan pour retomber sur ses pattes, ce genre de mise en scène peut donc mettre en péril votre future carrière. A prendre avec des pincettes, donc.

Ce contenu peut également vous intéresser :

A LIRE AUSSI

>> Harcèlement de rue : pourquoi le kit d'auto-défense qui cartonne sur TikTok peut vous envoyer en prison ?

>> Elle suit un tuto TikTok et se retrouve défigurée

>> Le "Blackout Challenge" sur TikTok, un défi inspiré du jeu du foulard inquiète les parents

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles