Une plaque tournante des exportations illégales vers la Russie démantelée en France

Les douanes françaises ont découvert un réseau de contournement des sanctions prises à l'encontre de Moscou. Selon Bercy, les agents ont mené une opération les 24 et 25 mai visant une entreprise basée en Seine-Saint-Denis, au nord de Paris, spécialisée dans les exportations illégales de marchandises vers la Russie.

C'est un coup de filet de grande envergure opéré par les douanes françaises, après dix mois d'enquête qui ont mis en lumière cette fraude. L’opération menée les 23 et 24 mai derniers au siège de l’entreprise en question a mobilisé plus de 25 agents de la DNRED, des bureaux et des brigades de douane de Seine-Saint-Denis. Une action saluée par le ministère de l’Économie et des Finances : « La lutte contre le contournement des sanctions est prioritaire. Elle est essentielle au soutien de l’Ukraine », est-il indiqué dans un communiqué.

Plusieurs millions d’euros de préjudices

Des centaines de fausses déclarations douanières effectuées sur l’année 2023 ont été ainsi découvertes. L'entreprise servait de plaque tournante pour des dizaines de sociétés européennes peu scrupuleuses. Elles auraient continué leur commerce avec la Russie, en dépit de l'embargo européen imposé à Moscou en réponse à l'agression de l'Ukraine. Le montant de préjudice, en cours d’estimation, s’élèverait à plusieurs millions d'euros.


Lire la suite sur RFI