La "plante-pénis", très rare, parvient enfin à fleurir aux Pays-Bas

·2 min de lecture

PLANTE - Un phénomène rarissime. L’Amorphophallus decus-silvae, connue sous le nom de “plante-pénis” à cause de sa forme phallique, vient de fleurir aux Pays-Bas. Après six ans de travail, le jardin botanique de la ville de Leyde a annoncé la grande nouvelle sur Instagram le vendredi 22 octobre dernier. C’est seulement la troisième fois que la plante éclot en Europe, et une première depuis 1997, selon le communiqué du “Leiden Hortus Botanicus”.

“Enfin! Notre “plante-pénis” Amorphophallus decus-silvae s’est complètement ouverte et fleurit. On peut également sentir son odeur”, peut-on lire sur la publication accompagnée du cliché de l’espèce végétale en question.

En effet, l’Amorphophallus decus-silvae, plante tropicale originaire d’Indonésie, a la particularité de dégager une odeur assez nauséabonde, semblable à de la chair en décomposition, lors de la phase de floraison femelle (qui est ensuite suivie par la phase de floraison mâle).

“Pendant l’inflorescence femelle, le spadice (la partie blanche en forme de phallus de l’inflorescence) se réchauffe et dégage une odeur piquante”, a informé le jardin botanique de Leyde sur son site. Une odeur qui attire les polinisateurs, ce qui permet ensuite de récupérer le pollen produit par la plante lors de sa floraison mâle.

Et si la “plante-pénis” se fait aussi discrète sur le Vieux-Continent, c’est avant tout car elle a besoin d’un environnement très chaud et modérément humide selon l’institution. Et d’ajouter: “Peu de jardins botaniques ont Amorphophallus decus-silvae dans leur collection, ce qui rend la floraison de la plante particulièrement rare”.

Une floraison de seulement quelques jours

Pourquoi a-t-elle mis six ans à fleurir? Le processus qui débouche sur la floraison est très long comme l’a expliqué Susan Pell, directrice exécutive adjointe du Jardin botanique américain, à CNN le 28 octobre dernier. “Cette floraison utilise simplement toute l’énergie qui a été stockée dans ce bulbe. Et donc pour fleurir à nouveau, ce bulbe doit produire une série de feuilles sur trois et 10 ou 12 ans probablement”.

D’après le jardin botanique de Leyde, la floraison de leur “plante-pénis” a officiellement débuté en septembre dernier. Un mois après, la tige fait donc déjà près de deux mètres de hauteur. De nombreux curieux se sont d’ailleurs pressés pour la prendre en photo.

Un cliché pris le 29 octobre dernier par le jardin botanique néerlandais montre d’ailleurs que son aspect a encore évolué.

Cependant, une fois fleurie, la “plante-pénis” ne se maintient que quelques jours. Pour celles et ceux qui souhaitent la voir de près, il faudra donc faire vite.

À voir également sur Le HuffPost: Comment Thomas Pesquet essaie de faire pousser des plantes sur l’ISS

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles