Plan de relance : environ 400 millions pour la filière nucléaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Revoilà le nucléaire. Selon nos informations, dans le plan de relance qui sera présenté jeudi, environ 400 millions d'euros seront dévolus à la filière nucléaire, notamment pour développer des prototypes de nouveaux réacteurs de petite taille et également pour faire de la recherche sur la gestion des déchets. Un sujet explosif de plus pour Barbara Pompili la ministre de l'Écologie. "Oui, il y aura de l'argent pour le nucléaire", confirme-t-on dans plusieurs ministères. Côté ministère de l'écologie, on se montre plus elliptique sur ce sujet, potentiellement explosif. Un cadre de la majorité, en pointe sur le sujet, poursuit : "Si on veut avoir un bon bilan carbone il faut investir dans le nucléaire puisque ça n'émet pas de CO2 ou alors c'est l'écologie qui ne s'occupe que des petits oiseaux".

Lire aussi - Isolée, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili cherche son plan de relance

Les ONG étaient en alerte sur ce dossier mais surtout focalisées sur une éventuelle relance des EPR, ces centrales de "nouvelles générations" qu'EDF a bien du mal à mettre en valeur. "On a une énorme inquiétude sur une relance des EPR, nous ne voulons pas d'argent public dessus, c'est une ligne rouge confiait en milieu de semaine Samuel Leré de la Fondation Nicolas Hulot. Bruno Le Maire défend le nucléaire mais Barbara Pompili dit que la décision sur ce sujet ne serait pas prise avant la fin du quinquennat".

Une lutte historique pour les écolos

Devant le Medef, jeudi dernier, Barbara P...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles