Plan de relance : "Dix fois plus" de dossiers déposés au guichet "Industrie du futur" que prévu, "on a dû arrêter ce week-end", indique Agnès Pannier-Runacher

franceinfo
·1 min de lecture

3 900 entreprises ont présenté un dossier au guichet "Industrie du futur", "dix fois plus" que ce qu'avait prévu le gouvernement pour l'année 2020, a déclaré lundi 21 décembre sur franceinfo Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie. Ce dispositif de subvention, inscrit au plan "France Relance", est entré en vigueur le 24 octobre. Il soutient les transformations numérique et technologique des PME et ETI industrielles.

On a dû arrêter ce week-end le dispositif et baisser le taux de subvention parce que ça chauffait beaucoup plus que ce qu'on imaginait.

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l'Industrie

à franceinfo


L'industrie, "c'est 35 milliards d'euros" sur les 100 milliards d'euros du plan de relance, a rappelé Agnès Pannier-Runacher. Le gouvernement "est reparti à la reconquête industrielle après quarante ans d'abandon par des gouvernements successifs". "Je veux juste donner un chiffre : entre 2000 et 2016, nous avons détruit un million d'emplois industriels nets. (...) Ces emplois ne sont pas dans les grandes villes, ils sont sur des territoires qui sont délaissés", a ajouté la ministre.

La relocalisation au centre de deux dispositifs

"Un projet sur deux concerne les relocalisations dans un de nos dispositifs qui s'appelle 'Territoires d'industrie'", affirme Agnès Pannier-Runacher. Les entreprises sont prêtes à recruter "5 000 emplois" dans ce dispositif, selon la ministre. "C'est le bon (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi